Kiki la cocotte

J’avais rendez-vous devant une célèbre librairie de Saint Germain à l’angle de la rue Bonaparte … Ce quartier, haut lieu de la littérature au 20 ème siècle, m’a toujours fasciné. Grand labyrinthe, petit village au cœur d’une grande ville, on croise des personnalités célèbres du monde des Arts. Les femmes incarnent dans leur tenue vestimentaire, dans leur posture, la femme libre, belle, indépendante, intelligente.

Le monde est en manque de rêves et de glamour.

image

Alors je pense à toutes ces femmes fantômes qui habitent l’âme de ce quartier. Je souris, j’aime à penser que toutes ces femmes ont fait la liberté. Les intellos, les belles, les artistes, les « Horizontales « , les cocottes, toutes ont crié à la liberté. Elles ont toutes fait battre les cœurs du monde au rythme des couleurs, elles furent femmes, fleurs, flammes, jusqu’à crever les nuages et se fondre dans les orages.

Quartier coquet, femmes coquettes, coquettes en papier.

De la célèbre Otero à Simone de Beauvoir, je vis au jour le jour et je savoure avec délices le moment présent.

Mon rendez-vous arriva et nous partîmes boire un chocolat.

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s